Pourquoi s’hydrater en courant ?

pourquoi-shydrater-en-courant

 

H2O

Représentant 60% du corps humain, l’eau est un composant essentiel de l’homme car elle est riche en oligo-éléments, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. S’il est recommandé de boire minimum 1,5L d’eau par jour, il faut savoir que cette quantité doit être plus importante pour les adeptes de la course à pied. En effet, le coureur élimine de l’eau pendant l’effort, par le biais de la transpiration notamment.

Il est donc nécessaire de boire régulièrement pour re-approvisionner le corps et éviter la déshydratation, en été plus que jamais !

La déshydratation, de quoi parle-t’on ?

La déshydratation correspond au moment où le corps est en manque d’eau pour fonctionner convenablement. Il faut à tout prix éviter son apparition car les conséquences peuvent être très graves : blessures, tendinites, malaises… Connaître les signes d’une déshydratation permet d’être plus alerte et éviter qu’il ne soit trop tard. Ces signes sont :

– une sensation de soif, avec l’impression qu’on ne pourra jamais être désaltéré.

– une élévation de la fréquence cardiaque – un chute de la tension artérielle

– responsable des malaises notamment

– une chute de la performance : impression de jambes lourdes, essoufflement. La pénibilité de l’effort paraît écrasante

– Fatigué, lassitude, perte de lucidité.

 

Il n’y a pas de formule magique pour ne pas souffrir de déshydratation ; la solution est de boire ! Mais pas n’importe quoi : on boit de l’eau, entre 10 & 15 degrés (pas plus froide)

Quand faut-il boire ?

Régulièrement. Boire avant l’effort permet de prévenir l’arrivée de la déshydratation en fournissant des réserves à l’organismes. Bien sûr, il faut également s’hydrater pendant l’effort, pour récupérer ce qui est perdu. L’idéal est de boire 2-3 gorgées toutes les 15minutes. Il ne faut surtout pas prendre de trop grosses quantités pour éviter les ballonnements ! Évidemment, il est indispensable de boire apres un entraînement, en plus grosse quantité. Cela permet d’éviter les crampes et de reconstituer les réserves, tout en apportant des minéraux au corps !

Bien sûr, tous ces conseils sont indicatifs et doivent être adaptés selon le profil, la durée & l’intensité de l’effort et la température extérieure ! Il ne faut jamais attendre d’avoir soif car cela signifie que la déshydratation a déjà commencé ! Et 1% de desydratation du corps entraîne une perte de performance de 10% ! Alors avec l’été qui arrive, soyez vigilants et hydratez vous !

 

L’équipe CAG

Commentaires

Laisser un commentaire